Pierre LE BOT Trio

Le verbe jouer à deux significations.
Pratiquer de la musique mais aussi s’amuser.
Pierre Le Bot ne choisit pas entre les deux.
Sous tendu par le groove d’une rythmique solide, il s’approprie les touches de son piano avec une jubilation communicative pour inventer une jazz populaire qui incite au mouvement.
Ancré dans un blues primordial, il rend hommage à Oscar Peterson et s’élance dans des improvisations enlevées qui entraînent tout le monde à sa suite .

 

Pierre Le Bot: piano
Philippe Dardelle: contrebasse
Patrick Filleul: batterie